L’abdominoplastie en 5 questions !

Quel est le principe ?

La plastie abdominale vise à remettre les muscles du ventre en tension et à retirer la peau flasque sur l’abdomen. Le chirurgien enlève de ce fait l’excès graisseux par liposuccion via une incision au bas du ventre, d’une hanche à l’autre. Cette intervention peut être réalisée pour un besoin purement esthétique, mais aussi elle peut être de nature réparatrice.

Quelles sont les indications ?

Une fois le ventre est marqué par un surplus de peau relâchée avec ou sans excèdent de graisse, cela peut présenter une gêne importante.
Le surplus cutané doit s’expliquer par un étirement des muscles abdominaux, les muscles grands droits.

Quelles sont les suites opératoires ?

Ce type d’intervention étant assez lourde, est généralement suivi d’une période de repos complet d’environ trois jours, et on doit limiter ses activités physiques pour une dizaine de jours. Pour aider la peau à se recoller aux muscles, le patient doit porter une gaine pendant à peu près un mois ou deux.

Maigrir avant ou après l’intervention ?

Il est préférable de maigrir avant de programmer l’abdominoplastie afin d’éviter les relâchements secondaire de la peau.
Pour ce qui est du poids, il faudra se rapprocher du poids idéal. Toutefois pour juger de l’indication, il sera important de connaitre l’historique de perte de poids du patient : y a-t-il eu des mesures hygiéno-diététiques qui ont été rigoureusement suivies ? Y a-t-il eu un amaigrissement conséquent récent malgré le surpoids actuel ? Une prise de poids récente ?

Quels résultats peut-on espérer ?

En redrapant les muscles et la peau sur l’abdomen, il est possible d’éliminer les plis et surplus cutanés. Les patients doivent avoir des attentes réalistes quand même. Le chirurgien propose le plus souvent des simulations en cabinet pour leur donner une idée du résultat possible. Il faut aussi savoir que l’intervention laisse une importante cicatrice d’une hanche à l’autre. Mais cette marque demeure assez subtile.